Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
22 juillet 2015 3 22 /07 /juillet /2015 21:00

C'est avec une très grande tristesse que nous avons appris le décès de Mme Joséphine KIRSCHWING, née SCHMITT à l'âge de 73 ans.

Les funérailles chrétiennes seront célébrées le vendredi 24 juillet 2015, à 14H30, en l'église paroissiale d'ALTHORN.

Avec le décès de Joséphine, la paroisse d'ALTHORN perd une bénévole qui, depuis de nombreuses années, s'était fortement impliquée dans la vie de la paroisse aussi bien dans la chorale que dans l'entretien et le fleurissement de l'église.

A la famille en deuil, le président et les membres du conseil de fabrique présentent leurs plus sincères condoléances.

 

Joséphine lors d'une répétition de la chorale
Joséphine lors d'une répétition de la chorale

Joséphine lors d'une répétition de la chorale

Repost 0
Mis en ligne par ds - dans Décès
23 juin 2015 2 23 /06 /juin /2015 07:44

     A quelques jours de la fin de l'année scolaire, l'abbé Daniel Sarritzu, les membres du Conseil de fabrique de Soucht ainsi que les catéchistes de la communauté de paroisses Saint Laurent ont tenu à honorer Eliane Gaeng, une catéchiste méritante.

 

     Récemment, après la célébration de la messe, l'abbé Daniel, lui a remis un diplôme de reconnaissance de Monseigneur Jean Christophe LAGLEIZE, évêque de METZ, pour les nombreuses années qu'elle a consacré au service de l'Eglise. En effet pendant plus de 20 ans, Eliane a assuré le service de la catéchèse tant dans le monde scolaire que paroissial, participant ainsi à une des missions fondamentales de l'Eglise. Durant toutes ces années elle a collaboré avec les différents prêtres qui se sont succédés dans nos paroisses et nombreux sont les enfants qui tout au long de ces 21 années ont pu découvrir les valeurs de l'Evangile mais aussi et surtout rencontrer un ami: Jésus.

 

     En lui remettant ce diplôme ainsi qu'un cadeau, l'abbé Daniel a chaleureusement félicité la récipiendaire et s'est déclaré convaincu que pour Eliane cette distinction ne signifie pas la fin de sa mission mais, bien au contraire, le départ d'une nouvelle étape dans son engagement au service de l'Eglise.

 

     Cet hommage s'est terminé autour d'un verre de l'amitié et de fraternelles agapes.

Eliane GAENG recevant sa distinction

Eliane GAENG recevant sa distinction

Repost 0
Mis en ligne par ds - dans A la Une
6 avril 2015 1 06 /04 /avril /2015 06:17

Samedi saint, le 4 avril 2015, la veillée pascale communautaire était organisée cette année en l’église paroissiale de St LOUIS lès BITCHE.

L'abbé Daniel SARRITZU, assisté du diacre Antoine présidait la cérémonie qui a réuni autour de notre curé une assemblée nombreuse et recueillie venant de toutes les paroisses de notre communauté. Pour cette occasion, les différentes chorales, dirigées de façon magistrale par Camille STEYER, avec François BRUNNER à l'orgue, s'étaient regroupées pour animer par leurs chants polyphoniques cette veillée d'autant plus spéciale, que cette année, notre communauté accompagnait une catéchumène, en l'occurence Simone, la maman de notre curé, vers le baptême, la confirmation et la communion.

 

Liturgie de la Lumière

«Feu nouveau, chantons la Lumière

Feu nouveau, l’hiver est fini !»

Passer la souris sur les photos et cliquer sur les flèches qui apparaissent pour aller à la photo suivante
Passer la souris sur les photos et cliquer sur les flèches qui apparaissent pour aller à la photo suivante
Passer la souris sur les photos et cliquer sur les flèches qui apparaissent pour aller à la photo suivante
Passer la souris sur les photos et cliquer sur les flèches qui apparaissent pour aller à la photo suivante
Passer la souris sur les photos et cliquer sur les flèches qui apparaissent pour aller à la photo suivante
Passer la souris sur les photos et cliquer sur les flèches qui apparaissent pour aller à la photo suivante

Passer la souris sur les photos et cliquer sur les flèches qui apparaissent pour aller à la photo suivante

Après la liturgie de la lumière, avec bénédiction du feu nouveau qui s'est tenue sur le parvis, c'est en procession que le cierge pascal, allumé au feu nouveau et porté par le diacre Antoine, est arrivé dans le chœur de l'église. Chaque fidèle a reçu un cierge plus petit avec lequel il a pu transmettre la lumière à son voisin.

 

Liturgie de la Parole

«Dieu, tu es grand, tu es beau,

Dieu vivant, Dieu très haut»

"Jésus de Nazareth, le Crucifié, est ressuscité"
"Jésus de Nazareth, le Crucifié, est ressuscité"
"Jésus de Nazareth, le Crucifié, est ressuscité"

"Jésus de Nazareth, le Crucifié, est ressuscité"

Liturgie baptismale

C’est là que se situe le baptême et la confirmation de Simone, la catéchumène qui s'approche de l'autel, accompagnée de son parrain et de sa marraine.

Après avoir béni l'eau, l'abbé Daniel la verse sur le front de la catéchumène laquelle est ensuite revêtue d’un vêtement blanc et un cierge allumé lui est remis.

 

« Jubilate Deo, cantate Domino

Jubilate Deo, cantate Domino »

 

Puis, c'est l’assemblée qui est aspergée d’eau bénite nouvelle, en souvenir du baptême.

 

Veillée pascale communautaire à St Louis lès Bitche
Veillée pascale communautaire à St Louis lès Bitche
Veillée pascale communautaire à St Louis lès Bitche
Veillée pascale communautaire à St Louis lès Bitche
Veillée pascale communautaire à St Louis lès Bitche
Veillée pascale communautaire à St Louis lès Bitche
Veillée pascale communautaire à St Louis lès Bitche
Veillée pascale communautaire à St Louis lès Bitche
Veillée pascale communautaire à St Louis lès Bitche
Veillée pascale communautaire à St Louis lès Bitche
Veillée pascale communautaire à St Louis lès Bitche
Veillée pascale communautaire à St Louis lès Bitche
Veillée pascale communautaire à St Louis lès Bitche
Veillée pascale communautaire à St Louis lès Bitche
Veillée pascale communautaire à St Louis lès Bitche
Veillée pascale communautaire à St Louis lès Bitche
Veillée pascale communautaire à St Louis lès Bitche
Veillée pascale communautaire à St Louis lès Bitche
Veillée pascale communautaire à St Louis lès Bitche

Vient ensuite la confirmation de la catéchumène nouvellement baptisée:

Simone, croyez-vous en Dieu le Père tout-puissant, Créateur du ciel et de la terre?

Oui, je crois!

"Simone, soit marquée de l’Esprit saint le don de Dieu".

S'ensuit un moment émouvant, quand Daniel le fils et célébrant, très ému, donne un baiser à la nouvelle confirmée, Simone sa maman, qui ne peut retenir une larme.

Enfin, chaque participant est appelé à renouveler sa profession de foi :

«Croyez-vous en Dieu le Père tout-puissant, Créateur du ciel et de la terre?

Oui, nous croyons.»

 

« Peuple saint, rassemblé dans la louange

Nous rendons grâce pour la Pâque du Vivant

Christ est ressuscité, Alleluia »

 

 

Simone, toute émue, regagne son banc dans l'assemblée

Simone, toute émue, regagne son banc dans l'assemblée

Liturgie eucharistique

«Aujourd’hui nous célébrons Jésus-Christ mort sur le bois de la croix et ressuscité d’entre les morts.»

 

Simone s'approche la première fois de la table de communion

Simone s'approche la première fois de la table de communion

Veillée pascale communautaire à St Louis lès Bitche
Veillée pascale communautaire à St Louis lès Bitche
Veillée pascale communautaire à St Louis lès Bitche
Veillée pascale communautaire à St Louis lès Bitche
Veillée pascale communautaire à St Louis lès Bitche
Veillée pascale communautaire à St Louis lès Bitche

Conclusion de la célébration

Dans son exhortation finale, l'abbé Daniel, a remercié tous les participants mais également tous les bénévoles qui, à un titre ou à un autre, se sont mobilisés pour la bonne tenue de cette veillée et à tous, a souhaité une joyeuse et sainte fête de Pâques avant de procéder à la bénédiction solennelle.

 

Chant final:

"Christus ist erstanden

O tönt, ihr Jubellieder, tönt!“

Simone, la nouvelle baptisée entourée de ses parrain, marraine, M le curé et le diacre Antoine
Simone, la nouvelle baptisée entourée de ses parrain, marraine, M le curé et le diacre Antoine
Simone, la nouvelle baptisée entourée de ses parrain, marraine, M le curé et le diacre Antoine
Simone, la nouvelle baptisée entourée de ses parrain, marraine, M le curé et le diacre Antoine
Simone, la nouvelle baptisée entourée de ses parrain, marraine, M le curé et le diacre Antoine
Simone, la nouvelle baptisée entourée de ses parrain, marraine, M le curé et le diacre Antoine
Simone, la nouvelle baptisée entourée de ses parrain, marraine, M le curé et le diacre Antoine
Simone, la nouvelle baptisée entourée de ses parrain, marraine, M le curé et le diacre Antoine

Simone, la nouvelle baptisée entourée de ses parrain, marraine, M le curé et le diacre Antoine

Veillée pascale communautaire à St Louis lès Bitche
Veillée pascale communautaire à St Louis lès Bitche
Veillée pascale communautaire à St Louis lès Bitche
Veillée pascale communautaire à St Louis lès Bitche
Veillée pascale communautaire à St Louis lès Bitche
Veillée pascale communautaire à St Louis lès Bitche
Veillée pascale communautaire à St Louis lès Bitche
Repost 0
Mis en ligne par ds - dans Pâques
16 mars 2015 1 16 /03 /mars /2015 08:04

 SDC11798    L'Église demande toujours aux fidèles de participer à la messe "au jour qui commémore la Résurrection du Seigneur": cette  observance est son premier commandement. Mais plus que d'une loi, il y va, en réalité, de son être et de sa mission: l'Église ne peut être l'Église du Christ qu'en célébrant le mémorial de son mystère pascal dans l'Eucharistie. Et en effet, comme le souligne le Concile, c'est bien l'eucharistie du dimanche qui fait la communauté chrétienne: ce jour-là, en effet, les fidèles doivent se rassembler pour que, entendant la parole de Dieu et participant à l'Eucharistie, ils se souviennent de la passion, de la résurrection et de la gloire du Seigneur Jésus, et rendent grâce à Dieu, poursuit Vatican II.

      A la différence du sabbat juif, et contrairement à l'expression trop répandue de "week-end", le dimanche chrétien est le premier jour de la semaine, jour de la Résurrection, jour du Seigneur..... Jour de l'espérance, le dimanche est le jour qui nous fait chrétiens.

 

Source: Michèle Clavier   - Prions en Eglise : link

Repost 0
Mis en ligne par ds - dans A la Une
24 février 2015 2 24 /02 /février /2015 08:23

2015 (1)Notre diocèse a la chance d'accompagner, chaque année, un certain nombre d'adultes -les catéchumènes- sur le chemin qui mène au baptême et aux sacrements.

Le dimanche 22 février dernier, venant des quatre coins du département, ils sont 26 à s'être retrouvés à la cathédrale de METZ autour de Mgr Jean-Christophe LAGLEIZE, évêque de METZ, pour l'appel décisif. Pour cet engagement important, ils étaient soutenus par leurs parrains et marraines, les prêtres accompagnateurs et leurs équipes.

Après une célébration fervente et pleine d'émotion en la cathédrale, tout le monde s'est  retrouvé au Grand séminaire pour un repas suivi d'une catéchèse mystagogique donné par l'abbé Jean Christophe Meyer, vicaire général. (Le temps de la mystagogie est situé comme temps qui conclut l’initiation chrétienne. Il fait donc partie de cette initiation à part entière.  Cliquer sur ce lien pour plus de précisions sur la mystagogie: link

La journée s'est  achevée par un temps de prière. 

http://metz-catholique.fr/index.php?option=com_content&view=article&id=1835&catid=231&Itemid=505

 

2015 (3)

2015 (2)

Repost 0
Mis en ligne par ds - dans Pâques
14 janvier 2015 3 14 /01 /janvier /2015 20:16

Epiphanie 2015 (1)


Le jour de l'Épiphanie, monsieur le curé avait invité les petits enfants à se retrouver en l'église de Meisenthal pour une célébration  autour de la crèche, avec une bénédiction des enfants.

Une vingtaine de tout petits se sont donc retrouvés près de l'Enfant de la crèche pour cette belle célébration pleine de fraîcheur et de simplicité.

Chaque famille participante était  invitée à apporter un don pour les Restos de cœur de Bitche : petits pots, lait, couches, etc.

Après la célébration,  tout ce petit monde s'est  retrouvé à  table, dans la salle des fêtes de Meisenthal, pour un moment de convivialité avec un bon goûter.

Un grand merci à tous les participants et encadrants.

 

Epiphanie-2015--2-.JPG


Repost 0
Mis en ligne par ds - dans Noël
5 décembre 2014 5 05 /12 /décembre /2014 07:00

Le dogme de l'Immaculée conception proclamé par Pie IX en 1854 signifie que, en vertu d'une grâce exceptionnelle, Marie, mère de Jésus-Christ, est née préservée du péché originel.

 

     Grotte de Lourdes rénovée 09 2012 (1)                                                     

 La bulle déclare :

« Nous déclarons, prononçons et définissons que la doctrine, qui tient que la bienheureuse Vierge Marie a été, au premier instant de sa conception par une grâce et une faveur singulière du Dieu tout-puissant, en vue des mérites de Jésus-Christ, Sauveur du genre humain, préservée intacte de toute souillure du péché originel, est une doctrine révélée de Dieu, et qu’ainsi elle doit être crue fermement, et constamment par tous les fidèles. »

La constitution dogmatique Lumen gentium (1964) précise qu'elle a été « rachetée de façon éminente en considération des mérites de son Fils » (LG 53) et que « indemne de toute tache de péché, ayant été pétrie par l'Esprit saint, elle a été formée comme une nouvelle créature.»

Il n'est pas directement lié à la conception virginale de Jésus, c'est-à-dire la croyance en le fait qu'il soit né d'une mère vierge. Ce dogme, évoquant l'âme de la mère de Dieu est le pendant de celui de la virginité du corps. Saint Bernard de Clairvaux, qui n'y souscrivait cependant pas, indiquait dans une de ses homélies que la sainteté de corps et d'âme de Marie était le préalable à la réception de l'Annonciation faite par l'archange Gabriel. Ce dogme n'est donc pas tout neuf dans la patristique occidentale.

L'Immaculée Conception se fête le 8 décembre, date «supposée» de la conception de Marie, depuis 1477, par décision de Sixte IV. La fête a été confirmée par Clément XI en 1708. Elle est à l'origine de la Fête des lumières, célébrée chaque année à Lyon le 8 décembre.

Le terme « immaculée » signifie pure et sans tache.

 

L'Immaculée conception et le drapeau de l'Europe

Arsène HEITZ, le dessinateur du drapeau de l'Europe, revendiqua plus tard le drapeau comme étant effectivement une allusion à la Vierge Marie, telle qu'elle était apparue à Catherine Labouré, même si ce sens n'avait pas été évoqué ouvertement avant l'adoption du projet.

 Par coïncidence, l'adoption eut lieu un 8 décembre, jour de la Fête de l'Immaculée conception. Cette information est reprise par Danièle SALLENAVE dans son ouvrage dieu.com (Gallimard, 2004), y associant le résistant Paul G. Lévy, converti au catholicisme après la seconde guerre mondiale.

Source: Wilkipédia

  

Repost 0
Mis en ligne par ds - dans Archives
21 novembre 2014 5 21 /11 /novembre /2014 07:00
Ste Cécile, que l'on fête  le 22 novembre
est la patronne  des luthiers, des musiciens et des poètes.
Bonne fête à tous les organistes, dirigeants  et choristes
de notre communauté de paroisses

    
 
 
 
 
          Ste Cécile de Raphaël
Cecilia_Raphael.jpg Nous savons peu de chose sur cette grande figure de l'hagiographie féminine. L'histoire nous assure qu'elle appartenait à une grande famille romaine: les "Cecilii", qu'elle était chrétienne, qu'elle aidait les premiers papes de ses deniers et que, lorsque son époux se convertit, ils donnèrent à l'Église un terrain devenu cimetière: les catacombes de Saint Calixte où elle eut le privilège d'être enterrée au milieu des papes. Au IXe siècle, ses reliques furent transférées dans une église romaine proche du Tibre: Sainte Cécile au Transtévère.
       Hors de là, ce ne sont qu'embellissements d'une poétique admiration. La Cécile légendaire, promue vierge et martyre, a suppléé la Cécile historique, dame romaine opulente et donatrice secourable qui "chantait dans son cœur la gloire de Dieu." Ce qui, en passant, est une belle référence pour tous ceux qui, chanteurs et chanteuses, veulent se mettre sous son patronage.
      Selon la tradition, elle fut fiancée à un jeune homme prénommé Valérien, qu’elle convertit au christianisme. Ayant refusé d’honorer les divinités romaines, ils souffrirent tous deux le martyre aux alentours de l’an 220; Tiburce, le beau-frère de Cécile, fut également martyrisé.
       La dévotion du monde chrétien envers la sainte n’a pas cessé de se maintenir. Son nom figure au premier canon de la messe. Elle est devenue la patronne des musiciens. Depuis l’antiquité, à Rome, un titre d’église au Transtévère porte son nom, sa tombe est vénérée au cimetière de Calliste sur la voie Appienne et son culte s’est répandu dans toute l’Église grâce au récit de sa Passion, montrant en elle un exemple parfait de femme chrétienne qui a embrassé la virginité et subi le martyre pour l’amour du Christ.
Source: link

Repost 0
Mis en ligne par ds - dans Archives
30 septembre 2014 2 30 /09 /septembre /2014 10:31

 

 home rosario fr  Le Rosaire de la Vierge Marie, qui s’est développé progressivement au cours du deuxième millénaire sous l’inspiration de l’Esprit de Dieu, est une prière aimée de nombreux saints et encouragée par le Magistère.
       Dans sa simplicité et dans sa profondeur, il reste, même dans le troisième millénaire commençant, une prière d’une grande signification, destinée à porter des fruits de sainteté. Elle se situe bien dans la ligne spirituelle d’un christianisme qui, après deux mille ans, n’a rien perdu de la fraîcheur des origines et qui se sent poussé par l’Esprit de Dieu à "avancer au large" (Duc in altum !) pour redire, et même pour “crier” au monde, que le Christ est Seigneur et Sauveur, qu’il est "le chemin, la vérité et la vie" (Jn 14, 6), qu’il est "la fin de l’histoire humaine, le point vers lequel convergent les désirs de l’histoire et de la civilisation".
        En effet, tout en ayant une caractéristique mariale, le Rosaire est une prière dont le centre est christologique. Dans la sobriété de ses éléments, il concentre en lui la profondeur de tout le message évangélique, dont il est presque un résumé.
      En lui résonne à nouveau la prière de Marie, son Magnificat permanent pour l’œuvre de l’Incarnation rédemptrice qui a commencé dans son sein virginal.
      Avec lui, le peuple chrétien se met à l’école de Marie, pour se laisser introduire dans la contemplation de la beauté du visage du Christ et dans l’expérience de la profondeur de son amour.
       Par le Rosaire, le croyant puise d’abondantes grâces, les recevant presque des mains mêmes de la Mère du Rédempteur.  (Jean-Paul II,Lettre apostolique Rosarium Virginis Mariae - Le Rosaire de la Vierge Marie, n° 1)
 
 
Ave Maria
 
Repost 0
Mis en ligne par ds - dans Prières
21 septembre 2014 7 21 /09 /septembre /2014 17:39

Le diaconat aux origines

Dans les Actes des Apôtres ( 6,1-6, on peut lire : « En ces jours-là, le nombre des disciples augmentait et les Hellénistes se mirent à récriminer contre les Hébreux parce que leurs veuves étaient oubliées dans le service (diaconia) quotidien. Les Douze convoquèrent alors l'Assemblée plénière des disciples et dirent : « il ne convient pas que nous délaissions la parole de Dieu pour le service (diaconein) des tables. Cherchez plutôt parmi vous, frères, sept hommes de bonne réputation, remplis d'Esprit et de sagesse, et nous les chargerons de cette fonction. Quant à nous, nous continuerons à assurer la prière et le service ( diaconia )de la Parole » Cette proposition fut agréée… ; on présenta (sept hommes) aux apôtres, on pria et on leur imposa les mains »

 

Rétablissement par Vatican II

Le diaconat permanent tomba en désuétude au fil des siècles et ce n’est que le 29 octobre 1963, au cours du débat sur l'Église, que les Pères du concile répondent très favorablement à la question sur «l'opportunité d'instaurer le diaconat comme degré distinct et permanent du saint ministère, selon les besoins de l'Église dans les diverses contrées ».

Le texte suivant présente une énumération des activités des diacres, qui ne se veut pas normative pour l'avenir, mais descriptive de ce qu'il a été :

« Selon les dispositions prises par l'autorité qualifiée, il appartient aux diacres d'administrer solennellement le baptême, de conserver et distribuer l'Eucharistie, d'assister, au nom de l'Église, au mariage et de le bénir, de porter le viatique aux mourants, de donner lecture aux fidèles de la Sainte Écriture, d'instruire et exhorter le peuple, de présider au culte et à la prière des fidèles, d'être ministres des sacramentaux, de présider aux rites funèbres et à la sépulture. Consacrés aux offices de charité et d'administration, les diacres ont à se souvenir de l'avertissement de saint Polycarpe : « être miséricordieux, zélés, marcher selon la vérité du Seigneur qui s'est fait le serviteur de tous ». Comme la discipline actuellement en vigueur dans l'Église latine rend difficile, en plusieurs régions, l'accomplissement de ces fonctions extrêmement nécessaires à la vie de l'Église, le diaconat pourra, dans l'avenir, être rétabli (restitui) en tant que degré propre et permanent de la hiérarchie…. Si le Pontife romain y consent, ce diaconat pourra être confié à des hommes mûrs, même mariés, ainsi qu'à des jeunes gens aptes à cet office, mais pour lequel la loi du célibat doit demeurer ferme. » (n° 29).

Par deux décrets d'application, le pape Paul VI permettra la mise en œuvre des décisions conciliaires.

 

Décisions des évêques français

L'Assemblée plénière des évêques de France décide en 1966 à une très large majorité, le rétablissement du diaconat permanent, accepté par Rome en décembre 1967. En novembre 1968, l'Assemblée inscrit ce rétablissement dans sa démarche missionnaire, en estimant «très souhaitable» que les candidats au diaconat soient suscités et accueillis par des communautés chrétiennes «ayant pris conscience de leur mission dans l'Église».

La charte du diaconat sera explicitée en 1970, dans un texte que l'Assemblée confirme : « Les évêques français marquent leur préférence pour des diacres qui quotidiennement en contact des hommes grâce à leur situation familiale et professionnelle puissent, en pleine vie, témoigner du service que le Peuple de Dieu doit rendre aux hommes à l'exemple du Christ. Les premiers diacres ont été choisis en tenant compte de leurs engagements en différents secteurs de la vie des hommes et de leur appartenance à des unités pastorales déjà engagées dans la même action missionnaire.

Les diacres permanents participeront aussi d'une manière qui leur sera propre à l'effort de l'Église hiérarchique pour rencontrer l'incroyance et la misère et se rendre plus présente au monde. Ils garderont leurs engagements antérieurs compatibles avec le ministère diaconal.

Fleur de vie déc. 2013 (10) 

Le diacre Antoine FELLRATH et des membres du S.E.M. (Service Evangéliques des Malades)

lors d'une célébration de Noël au foyer Fleur de Vie d'Enchenberg

 

Les diacres et la vie paroissiale

La plupart du temps, en tout cas en France, le ministère d’un diacre n’est pas circonscrit à une paroisse (du moins à un « clocher » - car la taille des paroisses tend à grandir).

Le diacre, comme tout chrétien, est membre d’une paroisse. Il est souvent membre du conseil pastoral de paroisse ou de l’équipe d’animation, participe à diverses activités voire les anime ou les suscite, mais il n’est pas pasteur de communauté.

Étant lui aussi ministre ordonné, il ne peut qu’être solidaire du ou des prêtres du lieu dans leur souci pastoral. Cela suppose ou induit entre eux et le diacre (et son épouse, le cas échéant) des relations privilégiées.

Selon sa lettre de mission et ses disponibilités, il peut parfois célébrer dans sa paroisse des baptêmes, des mariages ou des funérailles, et donner l’homélie, tout cela avec l’accord du ou des pasteurs(s) du lieu. Il est normal aussi qu’il participe en aube à de grandes célébrations de l’année liturgique.

Sa mission particulière peut nécessiter qu’il soit souvent absent des assemblées dominicales et que sa visibilité liturgique soit plutôt ailleurs que dans sa paroisse propre. C’est parfois mal compris de pratiquants habituels ; même si cette réaction témoigne d’une souffrance compréhensible, ceux-ci doivent prendre acte que les diacres ne sont pas là d’abord pour pallier le manque de prêtres.

Pour plus de détails, cliquer sur le lien ci-dessous :

Source : http://www.diaconat.cef.fr/

 

Rentrée 2012 - Le service évangélique des malades

 

Repost 0
Mis en ligne par ds - dans Archives
15 septembre 2014 1 15 /09 /septembre /2014 19:23

 Le guide pastoral des sacrements pour les malades inscrit l’onction dans la droite ligne du baptême. Comme l’exprime le Rituel, "la personne malade est conviée comme tout chrétien, à faire de sa vie une réponse personnnelle aux appels de Jésus Christ" (n° 20). L’onction peut devenir dès lors, le signe de la grâce de l’Esprit.

 


Une initiative du S.E.M. (Service Evangélique auprès des Malades)

Dimanche dernier, dans notre communauté de paroisses, toute personne âgée ou malade était invitée à recevoir l'onction des malades et tous les paroissiens étaient invités à soutenir par leur présence et leur prière les personnes alitées ou handicapées empêchées d'assister à la célébration.

Une messe festive

Concélébrée par l'abbé Daniel SARRITZU et le Père Charles FRISON, assistés du diacre Antoine FELLRATH, cette messe rehaussée par les chants de la chorale de MEISENTHAL, a rassemblé un nombre important de fidèles, de tous âges, venus des différentes paroisses de notre communauté. 


Une onction d'huile bénite

Sacrement des malades 09 2014 (4)"Par cette onction sainte, que le Seigneur en sa grande bonté vous réconforte par la grâce de l'Esprit Saint. Ainsi, vous ayant libéré de tous péchés, qu'il vous sauve et vous relève", c'est en ces termes que le Père FRISON et l'abbé Daniel ont procédé à l'onction des fronts et des mains des personnes présentes, malades, âgées mais pour certaines aussi plus jeunes car cette onction, depuis Vatican II, est devenue un sacrement de vie.



Une après-midi conviviale

Sacrement-des-malades-09-2014--20-.JPGAprès la célébration, les participants étaient invités à rejoindre la salle des fêtes pour un café-gâteaux offert le conseil de fabrique de MEISENTHAL alors que les membres du S.E.M. assuraient le service à table.

L'abbé Daniel, passant de table à table, a profité de cette occasion pour saluer toutes les personnes présentes et notamment les malades et les plus âgées qu'il a rarement l'occasion de côtoyer lors des messes dans les différentes paroisses.


Bravo pour le travail remarquable du diacre Antoine FELLRATH et de son équipe du S.E.M. (Service Evangélique auprès des Malades) qui interviennent régulièrement auprès des malades et des plus faibles, dans notre communauté de paroisses.

 

Pour retrouver une autre initiative du S.E.M. cliquez sur le lien ci-dessous:

Célébration de Noël au foyer Fleur de vie d'ENCHENBERG

 

Sacrement des malades 09 2014 (3) - Copie    Sacrement des malades 09 2014 (5) - Copie

Sacrement des malades 09 2014 (6) - Copie   Sacrement des malades 09 2014 (19)

 Sacrement des malades 09 2014 (11) - Copie   Sacrement des malades 09 2014 (1) - Copie

 Sacrement des malades 09 2014 (23)

 

 

Retrouvez les autres photos en cliquant sur le lien suivant:  Meisenthal Meisenthal

Repost 0
Mis en ligne par ds - dans Archives
21 avril 2014 1 21 /04 /avril /2014 15:33

"Regardez le feu nouveau et la flamme vacillante du cierge pascal, guidant la marche des croyants dans la nuit"

  Samedi saint, le 19 avril, une veillée pascale communautaire était organisée pour la première fois en l’église St Jacques le Majeur de MOUTERHOUSE.

      Présidée par l'abbé Daniel SARRITZU, assisté de l'abbé Achille et du diacre Antoine, cette célébration a réuni autour de notre curé une assemblée nombreuse et recueillie provenant de toutes les paroisses de notre communauté. Pour cette occasion, les différentes chorales sous la direction de Camille STEYER s'étaient regroupées pour animer par leurs chants polyphoniques cette veillée. Didier Pfister et François BRUNNER tenaient l'orgue et Bernard FUHRMANN les accompagnait à la trompette.

Liturgie de la Lumière

Veillée pascale 19 avril 2014 (1)«Feu nouveau, chantons la Lumière»

Après la liturgie de la lumière, avec bénédiction du feu nouveau qui s'est tenue sur le parvis, c'est en procession que le cierge pascal, porté le diacre Antoine et précédé par les servants d'autel, est arrivé dans le choeur de l'église.

Veillée pascale 19 avril 2014 (9)

Liturgie de la parole

Veillée pascale 19 avril 2014 (11)

«Dieu, tu es grand, tu es beau, Dieu vivant, Dieu très haut»

 

 Liturgie baptismale

«Croyez-vous en Dieu le Père tout-puissant, Créateur du ciel et de la terre?»

Pendant la liturgie baptismale, l'abbé Daniel a béni l'eau dont il a aspergé ensuite la foule.

Veillée pascale 19 avril 2014 (12)

Liturgie eucharistique

«Aujourd'’hui nous célébrons Jésus-Christ mort sur le bois de la croix et ressuscité d’entre les morts.»

Veillee-pascale-19-avril-2014---17-.JPG

 L'abbé Daniel a eu les mots de la fin en remerciant tous les participants mais également tous les bénévoles qui, à un titre ou à un autre, se sont mobilisés pour la bonne tenue de cette veillée et à tous, a souhaité une joyeuse et sainte fête de Pâques.

Veillee-pascale-19-avril-2014---28--copie-1.jpg

Chant final

«Il est temps de quitter vos tombeaux, de sortir du sommeil de la nuit, d’aller vers la lumière acclamer le Dieu trois fois saint

Veillee-pascale-19-avril-2014---21-.JPG

 

Veillée pascale 19 avril 2014 (23)  Veillée pascale 19 avril 2014 (16)

 

Repost 0
Mis en ligne par ds - dans Pâques
14 décembre 2013 6 14 /12 /décembre /2013 13:42

Fleur de vie déc. 2013 (2)Le samedi 14 décembre dans la matinée,  le S.E.M. (Service Evangélique des Malades) de notre Communauté de paroisses s'était donné rendez-vous pour une célébration diaconale à l'intention des résidents du Foyer Fleur de vie d'ENCHENBERG.

 


 



Le Service Evangélique des Malades entourant le diacre Antoine

Fleur de vie déc. 2013 (37)

Un moment fort de la célébration: le Notre Père

Fleur de vie déc. 2013 (16)

Retrouvez  toutes les photos de cette célébration en cliquant sur le lien suivant:

Service-evangelique-des-malades Service-evangelique-des-malades


Repost 0
Mis en ligne par ds - dans Noël
23 juin 2013 7 23 /06 /juin /2013 12:33

Le dimanche 23 juin 2013, en l'église St Maurice de LEMBERG, Monseigneur Pierre RAFFIN, évêque de METZ a présidé une messe pontificale au cours de laquelle le sacrement de la confirmation a été conféré à près d'une cinquantaine de  jeunes de notre Communauté de paroisses.

 

Retrouvez toutes les photos de cette cérémonie en cliquant sur le lien suivant : Confirmation 2011 - 2013 Confirmation 2011 - 2013

 

Entrée des confirmands 

Confirmation juin 2013 (12)                                  Entrée de Mgr l'évêque             

Confirmation juin 2013 (23)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

       Mot d'accueil de l'abbé Daniel SARRITZU 

Confirmation juin 2013 (92)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Confirmation juin 2013 (29)

 

 

 

 Sois marqué de l'Esprit Saint,

        le don de Dieu.

 

 

 

 

 

Confirmation juin 2013 (72)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Monseigneur Pierre RAFFIN, évêque de METZ entouré des prêtres, diacre et confirmands  

Confirmation juin 2013 (99)

Repost 0
Mis en ligne par ds - dans Archives
3 juin 2013 1 03 /06 /juin /2013 08:45

La Fête Dieu, fête de la foi et fête de la joie.

2013 Fête Dieu à Enchenberg (21)Dans notre enfance, les familles de nos villages se disputaient l’honneur de dresser les reposoirs pour accueillir la procession du St Sacrement à l’occasion de la Fête Dieu.

Ce jour-là, le Christ, dans l’Eucharistie sortait de l’église et venait marcher dans les rues de chez nous, au milieu de ses disciples, comme il le faisait jadis sur les routes de son pays.

Beaucoup d’entre nous, les plus anciens sûrement, gardent le souvenir très vivant de cette tradition presque complètement disparue dans les années 70/80.

Depuis plusieurs années, cette fête est à nouveau célébrée alternativement dans un village de notre communauté. Cette année, c’était au tour d’ENCHENBERG d’organiser cette  fête qui permet de redécouvrir l’importance de célébrer publiquement notre foi en l’eucharistie.

C’est l’abbé Daniel SARRITZU, assisté de l’abbé Achille AGBOKOU et du diacre Antoine FELLRATH qui présidait cette célébration solennelle et qui portait le Saint Sacrement lors de la procession de la Fête-Dieu, protégé par un dais soutenu par des sapeurs-pompiers.

La célébration était rehaussée par les chants de toutes les chorales de notre communauté2013 Fête Dieu à Enchenberg (31) de paroisses sous la direction de M Pascal SCHOENDORFF.

 

À la fin de l’office, l’abbé Daniel a remercié tous les bénévoles qui ont assuré la bonne tenue de cette cérémonie et les a invités au verre de l’amitié.

2013 Fête Dieu à Enchenberg (4)

2013 Fête Dieu à Enchenberg (35)2013 Fête Dieu à Enchenberg (38)2013 Fête Dieu à Enchenberg (45)

2013 Fête Dieu à Enchenberg (33)

2013 Fête Dieu à Enchenberg (49)

2013 Fête Dieu à Enchenberg (61)

 

Retrouvez toutes les photos de cette cérémonie en cliquant sur le lien suivant:

Enchenberg Enchenberg

Repost 0
Mis en ligne par ds - dans Archives

Présentation

  • : stlaurentdupaysduverre.over-blog.com
  • stlaurentdupaysduverre.over-blog.com
  • : Blog de la communauté de paroisses St Laurent du Pays du Verre - Diocèse de METZ - Moselle
  • Contact

NEWS

Catégories