Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

 

     À travers la célébration des funérailles, les chrétiens veulent accueillir dans la foi et l’espérance l’événement de la mort et du deuil qui s'ensuit.

    La cérémonie catholique des funérailles a pour but de rendre hommage au défunt et de prier pour lui. Elle est l’occasion du rassemblement de sa famille et de ses amis, parfois de retrouvailles et même de réconciliation. Elle aide les uns et les autres à commencer le deuil avec un regard d’espérance.

 

Le déroulement de la cérémonie

La messe de funérailles se déroule en quatre temps.

 

1) Le temps de l’accueil

     Pour favoriser le recueillement et éviter les va-et-vient qui peuvent perturber le début de la cérémonie, il vaut mieux réserver l’aspersion du cercueil avec de l’eau bénite pour le dernier adieu, à la fin de la célébration. En effet, le temps de l’accueil est un moment privilégié accordé au souvenir du défunt. Il est important car il est l’occasion de lier l’assemblée avec la personne disparue et de se rapprocher au mieux d’elle. Ce temps débute par un discours du célébrant ou d’un membre de la famille qui retrace la vie du défunt, ses qualités et ses engagements religieux.

 

2) Le temps de la parole de Dieu

     Le temps de la parole débute par la première lecture qui peut être tirée de l’Ancien ou du Nouveau Testament, des actes des apôtres, des lettres des apôtres ou de l’Apocalypse.

     Ensuite, le prêtre qui conduit la cérémonie lit un passage de l’évangile, suivi de l’homélie. Enfin, la prière universelle dont les intentions peuvent éventuellement être lues par un ou plusieurs proches clôt ce temps de la parole.

 

3) Le temps de la prière

     C’est celui de la prière eucharistique avec présentation des offrandes, prière de délivrance du défunt et le Notre Père qui sera suivi de la communion.

 

4) Le temps de l’À Dieu

     Ce temps représente le passage de la vie terrestre du défunt à la vie céleste auprès de Dieu. Avant l'À Dieu, un proche peut lire un dernier hommage à la personne disparue. Cela peut être un témoignage personnel, la lecture d’un poème ou d’un texte.

     Ensuite, le prêtre qui conduit la cérémonie rend hommage au défunt en encensant son corps (on honore le corps, don de Dieu, Temple de l’Esprit, marqué des signes du Christ que sont le baptême et l’Eucharistie) et rappelle son baptême par l’aspersion du cercueil.

     Enfin, toute l’assemblée est invitée à dire un dernier À Dieu au défunt en effectuant un acte de foi. Cela peut être une aspersion par chacun sur le cercueil. Mais les personnes non-chrétiennes ou souhaitant effectuer un geste personnel peuvent s’incliner devant le cercueil, poser leur main dessus ou y déposer une fleur.

Partager cette page

Repost 0
Mis en ligne par gh

Présentation

  • : stlaurentdupaysduverre.over-blog.com
  • stlaurentdupaysduverre.over-blog.com
  • : Blog de la communauté de paroisses St Laurent du Pays du Verre - Diocèse de METZ - Moselle
  • Contact

NEWS

Catégories