Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
26 avril 2017 3 26 /04 /avril /2017 07:19
Lien paroissial du 1er au 30 avril 2017
Lien paroissial du 1er au 30 avril 2017
Lien paroissial du 1er au 30 avril 2017
Repost 0
Mis en ligne par gh - dans A la Une
26 avril 2017 3 26 /04 /avril /2017 07:05

La campagne 2017 de la Quête diocésaine a été lancée officiellement dans les paroisses de Moselle lors des célébrations dominicales des 11 et 12 février 2017. Pour mener à bien ses projets et pouvoir être une Église de disciples-missionnaires qui accueille tous ceux qui viennent vers elle, le diocèse de Metz compte sur la participation d’un maximum de catholiques.

Brochure disponible dans les églises

Repost 0
Mis en ligne par gh - dans A la Une
26 avril 2017 3 26 /04 /avril /2017 07:00

 

Les mariages religieux prévus en 2017
Repost 0
Mis en ligne par gh - dans A la Une
17 avril 2017 1 17 /04 /avril /2017 13:12

 La dernière cène

La-derniere-cene.jpg

 

Le Mont des Oliviers

Le-Mont-des-Oliviers.jpg

 

La crucifixion

La-crucifixion.jpg

 

      La résurrection

La-Resurrection.jpg

Repost 0
Mis en ligne par ds - dans Pâques
15 avril 2017 6 15 /04 /avril /2017 13:14
Flash d'information
Repost 0
Mis en ligne par ds - dans Pâques
15 avril 2017 6 15 /04 /avril /2017 13:13

Alléluia! Alléluia!

Le Christ est ressuscité.

Lui le Chemin, la Vie et la Vérité.

Il est le Vivant pour toujours, Lui qui nous embrase de son amour.

La Résurrection

 

Dimanche de Pâques

La resurrection

« Le premier jour de la semaine, Marie de Magdala se rend au tombeau. La pierre a été enlevée… Les bandelettes ont été déposées… Le linge est roulé à part » (Évangile selon saint Jean, 20).

Étymologiquement, « Pâques » signifie « passage » : par ce passage de la mort à la Vie, le Christ a sauvé l’Homme du péché et l’a appelé à la vie éternelle. La Résurrection du Christ est l’accomplissement des promesses faites par Dieu à son peuple. C’est pourquoi la fête de Pâques, célébrée par une messe solennelle, est le sommet du calendrier liturgique chrétien. Ce jour d’allégresse est marqué dans les églises par la couleur blanche ou dorée, symbole de joie et de lumière.

Repost 0
Mis en ligne par ds - dans Pâques
15 avril 2017 6 15 /04 /avril /2017 06:17

Samedi Saint

La célébration de la nuit du Samedi Saint au dimanche de Pâques est « une veille en l’honneur du Seigneur » durant laquelle les catholiques célèbrent Pâques, passage des ténèbres à la lumière, victoire du Christ sur la mort. C’est pourquoi, dans la nuit, le feu et le cierge de Pâques sont allumés, puis la flamme est transmise aux fidèles.

C’est aussi durant cette veillée – ou Vigile pascale – que sont célébrés les baptêmes d’adultes. Ils sont aussi l’occasion pour les fidèles de renouveler les promesses de leur baptême. Au cours de la Vigile pascale 2008, plus de 2675 baptêmes ont été célébrés (2700 en 2007, 2650 en 2006 et 2400 en 2005). Près de 80 % de ces catéchumènes ont entre 18 et 40 ans.

Pour les enfants, les jeunes et les adultes qui vont être baptisés au cours de la vigile pascale, Pâques résonne en événement inaugural de leur vie de chrétien.
A l’issue de leur chemin catéchuménat, vécu depuis plusieurs années, cette nuit pascale constitue un sommet pour leur initiation chrétienne ; Sommet signifié par l’ensemble de la liturgie qui célèbre la mémoire de Jésus Christ.
Au cœur de la vigile, les rites spécifiques aux sacrements d’initiation sont parlants : La plongée dans l’eau, symbole de mort et de vie, passage à la résurrection dans le Christ. On est baptisé au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit.

Au sortir de l’eau, les nouveaux baptisés seront revêtus du vêtement blanc. Ils le porteront au cours de certaines célébrations du temps pascal.
S’ils sont confirmés ce soir-là, il y aura le rite avec le saint chrême, la marque de l’Esprit Saint.
Avec toute l’assemblée, ils recevront le cierge allumé. Tels des porteurs de la lumière de foi dans leur vie, ils participent à la liturgie eucharistique et communient pour la première fois.

Ce qui est beau à voir et non moins significatif, c’est la joie rayonnante de ces nouveaux baptisés. Cette émotion profonde et toute simple mais qui en dit long sur la transformation humaine et spirituelle qu’ils sont en train de vivre. Ils sont les mêmes hommes, les mêmes femmes qu’auparavant mais tout autre quand même puisque résolument disciples de Jésus de Nazareth.

Repost 0
Mis en ligne par ds - dans Pâques
13 avril 2017 4 13 /04 /avril /2017 13:19

Vendredi Saint

Christ croix, Lourdes

Trahi par son disciple Judas, le Christ est arrêté. Il est accusé de semer le désordre par ses enseignements et surtout d’usurper le titre de Messie, c’est-à-dire de Fils de Dieu envoyé pour sauver les hommes. Interrogé par Ponce Pilate (gouverneur romain de la région), flagellé par les soldats, Il est condamné à être cloué sur une croix – supplice alors réservé aux criminels.

Chargé de la croix, le Christ gravit la colline du Golgotha (littéralement « Mont du crâne », autrement appelé « Calvaire ») et tombe plusieurs fois d’épuisement. Crucifié, Il expire au bout de quelques heures. Descendu de la croix par ses proches, Il est enveloppé dans un linge blanc (le « linceul ») et mis au tombeau.
Les chrétiens sont appelés au jeûne (qui consiste à se priver de nourriture suivant l’âge et les forces du fidèle), démarche de pénitence et de conversion, expression de l’attente du Christ. L’office du Vendredi Saint, appelé « célébration de la Passion du Seigneur », est centré sur la proclamation du récit de la Passion (Évangile selon saint Jean 18, 1 – 19,42). Il est proposé aux fidèles un chemin de Croix qui suit les étapes de la Passion du Christ.

Repost 0
Mis en ligne par ds - dans Pâques
12 avril 2017 3 12 /04 /avril /2017 13:20

      Le rite du lavement des pieds

Lavement des pieds Pâques 2011 (1)Le Jeudi Saint, l'Eglise célèbre la messe en mémoire de la Cène du Seigneur: institution, par le Christ, de l'Eucharistie et du sacerdoce(prêtres). Par l'eucharistie, sous la forme du pain et du vin consacrés, le Christ offre son corps et son sang pour le Salut du monde. Dans beaucoup d'églises, on procède au rite du lavement des pieds rappelant le geste de Jésus vis-à-vis de ses apôtres. Le prêtre s'agenouille et lave les pieds de douze fidèles. Dans ce cadre, à cette heure, ce geste dit mieux qu'un long discours que le sacerdoce est un service.

 


La dernière cène

La dernière Cène


Suite du saint Évangile de notre Seigneur
Jésus-Christ selon Saint Jean (XIII 1-15).

Avant la fête de la Pâque, sachant que l'heure était venue pour lui de passer de ce monde à son Père, Jésus, ayant aimé les siens qui étaient dans le monde, les aima jusqu'au bout. Au cours du repas, alors que le démon avait déjà inspiré à Judas Iscariote, fils de Simon, l'intention de le livrer, Jésus, sachant que le Père a tout remis entre ses mains qu'il est venu de Dieu et qu'il retourne à Dieu se lève de table, quitte son vêtement, et prend un linge qu'il se noue à la ceinture; puis, il verse de l'eau dans un bassin, il se met à laver les pieds des disciples et à les essuyer avec le linge qu'il avait à la ceinture

Il arrive ainsi devant Simon-Pierre. Et Pierre lui dit : « Toi, Seigneur, tu veux me laver les pieds ! » Jésus lui déclara : « Ce que je veux faire, tu ne le sais pas maintenant ; plus tard, tu comprendras. » Pierre lui dit : « Tu ne me laveras pas les pieds ; non, jamais ! » Jésus lui répondit : « Si je ne te lave pas, tu n'auras point de part avec moi. » Simon-Pierre lui dit : « Alors, Seigneur, pas seulement les pieds, mais aussi les mains et la tête ! » Jésus lui dit : « Quand on vient de prendre un bain, on n'a pas besoin de se laver : on est pur tout entier. Vous-mêmes, vous êtes purs, ... mais non pas tous. » Il savait bien qui allait le livrer ; et c'est pourquoi il disait : « Vous n'êtes pas tous purs. »

Après leur avoir lavé les pieds, il reprit son vêtement et se remit à table. Il leur dit alors : « Comprenez-vous ce que je viens de faire ? Vous m'appelez‘ Maître ’ et ‘ Seigneur ’, et vous avez raison, car vraiment je le suis. Si donc moi, le Seigneur et le Maître, je vous ai lavé les pieds, vous aussi vous devez vous laver les pieds les uns aux autres. C'est un exemple que je vous ai donné afin que vous fassiez, vous aussi, comme j'ai fait pour vous. »

 

Jeudi Saint
Repost 0
Mis en ligne par ds - dans Pâques
8 avril 2017 6 08 /04 /avril /2017 13:22

        

 Entrée de Jésus dans JérusalemLe 9 avril 2017, dimanche des Rameaux et de la Passion du Seigneur, les catholiques entrent dans la Semaine Sainte.

   Aujourd'hui commence à se jouer le drame conduisant à la Croix celui qui donne sa vie par amour pour les hommes. Acclamé par une foule en liesse, il sait déjà la sentence des autorités de son temps... Mais il marche résolument vers Jérusalem, sûr de l'amour du Père.

+++

Evangile : Matthieu (26,14 -  27,66) La Passion de notre Seigneur Jésus Christ.

 

La dernière cène

    l

Repost 0
Mis en ligne par ds - dans Pâques
26 mars 2017 7 26 /03 /mars /2017 18:57

Une soixantaine d'enfants de la communauté de paroisses Saint Laurent s'est retrouvée en l'église Saint Jacques de Mouterhouse pour une 5e rencontre commune. Le thème de la journée était "Marie et les Saints".

 

Après une séance de catéchisme, les enfants, entourés par catéchistes et parents, ont participé à la messe célébrée par l'Abbé Achille. Au cours de l'homélie l'Abbé a engagé un dialogue avec les enfants qui lui ont donné leurs définitions d'un saint. Un moment apprécié par le célébrant qui les a chaleureusement félicités.

MOUTERHOUSE: Rencontre des jeunes de la 1ère communion
Repost 0
Mis en ligne par gh - dans Jeunes
18 mars 2017 6 18 /03 /mars /2017 21:29

Le traditionnel pèlerinage à BANNEUX en Belgique organisé dans notre communauté de paroisses aura lieu le jeudi 25 mai 2017, jour de l'Ascension.

Pour tout renseignement s'adresser à Mme Marie-Madeleine SEFRIN 41 rue d'Ingwiller 57620 GOETZENBRUCK, mail : m-m.sefrin@orange.fr

Télécharger le programme et le coupon d'inscription

Repost 0
Mis en ligne par gh - dans A la Une
15 mars 2017 3 15 /03 /mars /2017 16:33
Repost 0
Mis en ligne par gh - dans A la Une
4 mars 2017 6 04 /03 /mars /2017 07:30
 
Le Carême….un élan
  
- Un élan pour prier. 
 Il suffit que nous trouvions le temps pour prier personnellement et en communauté.
- Un élan pour être libres.
Tant d’obstacles entravent notre liberté ; ce peut être l’alcool, le tabac, la télé, l’ordinateur, le  travail, la nourriture. Il ne s’agit pas de jeûner pour jeûner, mais de jeûner pour être des hommes et des femmes libres. À nous de nous libérer pour être plus disponibles, et à Dieu, et aux autres.
- Un élan pour partager. 
Le temps du Carême est un temps favorable pour ouvrir les mains, ces mains si souvent crispées. Nous ne pouvons fermer les yeux sur ce qui se passe dans le monde tant que nous saurons qu’un être humain, sur terre, vit en dessous du minimum vital, nous ne pourrons fermer les mains. Choisir est l’acte de la personne libre.
Soyons libres durant ce Carême pour prendre notre élan vers la vraie source.
« Je veux en faire une marche joyeuse vers Pâques. Je soufflerai sur les cendres, réveillerai les braises cachées dessous et entretiendrai le feu. Seigneur rends mon pas léger et aide-moi à faire de ces quarante jours une montée vers ta joie ».
Père Charles Delhez

 
 
 
 
Le Carême….un élan
Repost 0
Mis en ligne par ds - dans Pâques
27 février 2017 1 27 /02 /février /2017 20:07

 

mercredi_des_cendres.jpgLe début du carême catholique, toujours un mercredi, c'est le «  jour des cendres », le début d'un chemin de conversion qui nous conduit à Pâques. Le jour d'entrée en Carême on fait le rite des cendres. Cette année, nous entrons en carême le mercredi 1er mars.

C'est un jour de jeûne et d'abstinence.  Si on prend un repas à midi, on ne prend qu'une légère collation le soir.

 

Origine du Mercredi des cendres

 

L'origine remonte au pape Grégoire le grand (fin du 6ème siècle) qui décida de rajouter quatre jours au Carême pour obtenir les quarante jours de jeûne en dehors des dimanches et avança ainsi le début du Carême au mercredi.

 

Origine et histoire du rite de l'imposition des cendres

 

Le  début du carême catholique est marqué par le geste de l'imposition des cendres. Ce geste est hérité de la tradition juive comme démarche de conversion. Chez les juifs, la signification des cendres sur la tête  était un témoignage de pénitence, de deuil et de tristesse.

Dès le III ème - IV ème siècle, l'Église faisait ce rite sur la tête des pénitents publics après avoir entendu la confession publique de leur faute, puis elle les chassait de la messe jusqu'à leur réintégration le Jeudi saint.

Ce rite est plus ancien que l'origine du mercredi des cendres qui remonte au pape St Grégoire le grand (fin du VIème siècle). Celui-ci  décida de rajouter 4 jours pour avoir les quarante jours de jeûne en dehors des dimanches.

Lors que la pénitence publique tomba en désuétude au Xème siècle, les fidèles demandèrent à les recevoir de la même façon pour marquer le début du carême, d'une démarche de conversion. Au XIV ème siècle, la réception par tous les fidèles est universelle dans l'Église d'occident.

 

Signification du geste d'imposition des cendres

La signification de l'imposition des cendres nous rappelle notre condition humaine : sur cette terre nous ne sommes que de passage et nous retournerons en poussière.  C'est le même mot hébreu qui se traduit par cendre et par poussière. - D'autre part, le rite exprime que nous sommes pécheurs, appelés à nous convertir et à distinguer dans notre vie ce qui est important et ce qui n'est que poussière. L'imposition des cendres est un geste symbolique riche de significations. - Beaucoup de chrétiens, même non pratiquants réguliers, viennent ce jour là pour les recevoir, car c'est un rite qui touche les cœurs.

 

 

Repost 0
Mis en ligne par ds - dans Pâques

Présentation

  • : stlaurentdupaysduverre.over-blog.com
  • stlaurentdupaysduverre.over-blog.com
  • : Blog de la communauté de paroisses St Laurent du Pays du Verre - Diocèse de METZ - Moselle
  • Contact

NEWS

Catégories